FOREVER REMAKE

L’ABSENCE DE CONDITIONS OPTIMALES POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE en 2019

Comment mieux vivre ensemble si nos comportements sont toujours ceux de la déstabilisation des peuples, de la manipulation de l’Etre, du maintien d’un idéal de guerre permanente ainsi que l’entretien de la misère conforme à l’image que nous dessinons, que nous avons et que nous voulons de l’autre ?

Le scenario de la destruction de la Libye par Sarkozy en est un illustre exemple. Il nous rappelle étrangement celui mis en place par les États-Unis en Irak sous l’impulsion de BUSH. Les assassinats des deux présidents (Mouammar KADHAFI et Saddam Hussein) et les génocides qui en découlent sont identiques. La reconstruction de ces pays demeure lettre MORTE. L’instauration de la « démocratie » (la caution), une arlésienne. Les peuples victimes et traumatisés deviennent des migrants, des zombies à nos portes. La Libye fait place à un film d’horreur dans lequel comme sous Napoléon l’esclavage est de nouveau en vigueur. Nous sommes au 21 siècle, en 2019, Inimaginable et inadmissible régression.

Pourquoi tous ces massacres ? Pour quel but ? Est-ce des laboratoires, des champs d’expérimentation comme en Namibie ? À ce constat s’ajoute la déforestation et les massacres des peuples premiers en Afrique (pygmées), en Amérique et en Asie par des multinationales. Un remake du 11 septembre 1973 au Chili avec l’assassinat de l’Honorable Président Salvador Allende par les Tontons US ?

Le Venezuela souffre des mêmes maux aujourd’hui. Les forêts brûlent au Brésil mais aussi en Afrique. Les poumons du monde sont en feu. Pourquoi restons-nous indifférents face à cette déshumanisation constante de l’Être et au crime contre l’environnement ?

Un espoir peut être ? Un Big up à l’Australie qui commence à comprendre la nécessité de prendre en compte les

l’existence et les revendications des Aborigènes. Optons que cela ne soit pas un effet « Marketing ». Nous pouvons aussi rêver de l’amorce d’un réel changement de mentalité. Chut ! Ne dites à personne que l’Allemagne avait ouvert le bal en reconnaissant et en demandant pardon pour le génocide des Héréros et des Namas perpétré sous les ordres de Lothar von Trotha dans le Sud-Ouest africain allemand (Deutsch-Südwestafrika, actuelle Namibie) à partir de 1904, considéré comme le premier génocide du XX e siècle. Soyons et Vivons Ensemble.

Eitel Basile NGANGUE EBELLE

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here